Home » History~Histoire

History~Histoire

eb9dcae4f3bbb60f72ffa0530712cfea
Three_chiefs_of_the_Huron
mp0188
Red Sash

Our Métis history may be old in our eyes, but it is very young compared to the rest of the world. Unfortunately, Metis history was not taught well in school, and was even hidden in some parts of Canada. It was not in always in shame; it was often the only mean to survive the genocide of the continent's indigenous peoples, especially during the dark years of the Deportation of the Acadians (Le Grand Dérangement) and the Red River Resistance.

In other parts of the country, especially during the last twenty years, Metis history was "re-written" to accommodate political agendas, claiming that the birth of the Metis "Nation" stems from the fur trade around Red River, Manitoba in the late 1700s and early 1800s.  We are offering solid evidence that the Metis Nation's roots are solidly anchored in eastern Canada. Every serious historian will tell you that our frisky young French ancestors, who settled in eastern Canada from the early 1600s forward, did not wait 175 years and the migration of the fur trade to western Canada to take an Indigenous wife!

Some peoples debate that being a mixed-blood, or half-breed does not constitute the right to call oneself Metis. Not only do we disagree wholeheartedly, but we consider such statements as racist and discriminatory. The word Métis is not native to the West, but was used by explorers and settlers, including Louis Riel to describe his fellow citizens of the Red River. The term Métis has its source in a Latin word meaning mixing, weaving. The adjective “métissé” was in fact used first in New France in the 17th century, but it had already taken the form of a noun in the early 18th century, as well as other names, such as mixed-blood, chicot, burnt-wood, Canayen, etc.

The study of the history of the Metis in the east and the west bring to light important differences, and some similarities, but it also shows an important common truth: a history of upheaval, challenges, and discrimination from sea to sea.

We invite historians, historical authors, and serious researchers to contribute their work to this page to help people understand who is Metis. For your reading pleasure, we have started and will continue providing links to existing thesis, researches, articles, etc., to this page.

Notre histoire métisse est peut-être vieille à nos yeux, mais elle est très jeune comparée au reste du monde. Malheureusement, l'histoire des Métis n'était pas bien enseignée à l'école et était même cachée dans certaines régions du Canada. Ce n'était pas toujours par honte; c'était souvent le seul moyen de survivre au génocide des peuples autochtones du continent, en particulier pendant les années sombres de la Déportation des Acadiens (Le Grand Dérangement) et de la Résistance de la Rivière Rouge.

Dans d'autres régions du pays, en particulier au cours des vingt dernières années, l'histoire des Métis a été « réécrite » en vertu de certains agendas politiques, allant jusqu’à suggérer que la naissance de la « Nation » métisse découle du commerce des fourrures autour de la la Rivière Rouge (Red River), au Manitoba, à la fin des années 1700 et début des années 1800. Nous offrons des preuves solides que les racines de la nation métisse sont solidement ancrées dans l'est du Canada. Tous historien sérieux vous diront que nos jeunes ancêtres français fringants qui se sont installés dans l'est du Canada à partir du début des années 1600, n'ont pas attendu 175 ans et leur migration de la traite de fourures vers l'ouest canadien pour prendre une conjointe autochtone!

Certaines personnes soutiennent que d’être un sang-mélangé ne constitue pas le droit de s'appeler Métis. Non seulement sommes-nous en désaccord total, mais nous considérons ces déclarations racistes et discriminatoires. Le mot Métis n'est pas originaire de l'Ouest, mais était utilisé par les explorateurs et les colons, y compris Louis Riel pour décrire ses concitoyens de la rivière Rouge. Le terme Métis a sa source dans un mot latin signifiant mélange, tissage. En fait, au début, l'adjectif "métissé" était utilisé en Nouvelle-France au 17ème siècle, mais il avait déjà pris la forme de nom au début du 18ème siècle, ainsi que d'autres formes telles que sang-mélangé, chicot, bois-brûlé, Canayen, etc.

L'étude de l'histoire des Métis de l'est et de l'ouest met en lumière des différences importantes et quelques similitudes, mais elle montre aussi une vérité commune importante: une histoire de défis, de bouleversements et de discrimination, d’un océan à l’autre.

Nous invitons les historiens, les auteurs historiques et les chercheurs sérieux à contribuer leur travaux à cette page pour aider les gens à comprendre l’histoire des Métis. Pour votre plaisir de lecture, nous avons commencé et continuerons à fournir des liens vers des thèses, des recherches, des articles, etc. sur cette page.

Blue Sash

André Lasnier, first Metis born in Canada?

Although born in Canada in 1620, André Lasnier was baptised in France in 1632. According to the baptism record below, he was the son of Louis Lasnier and of a Canadian woman, was the first recorded child born of the union of a European man and an Indigenous woman in Canada. The child was twelve when he was baptized in France. The text below, borrowed from the Yarmouth Vandguard's website and the copy of the baptism record itself, confirms the existence of that Metis child, possibly the first recorded one in Canada.
Learn more about ANDRÉ LASNIER

André Lasnier, premier Métis né au Canada?

Bien qu'André Lasnier soit né au Canada en 1620, il a été baptisé en France en 1632. Selon le registre de baptême ci-dessous, il était le fils de Louis Lasnier et d'une Canadienne, a été le premier enfant enregistré né de l'union d'un Européen et d'une autochtone au Canada. L'enfant avait douze ans quand il a été baptisé en France. Le texte ci-dessous, emprunté au site Web de Yarmouth Vandguard et la copie du registre de baptême lui-même, confirme l'existence de cet enfant métis, possiblement le premier enregistré au Canada.
Plus d'info sur ANDRÉ LASNIER

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Collection  Christian Boudreau 

NOTE: In the following weeks and months, we will add an extensive collection of research compiled by Chris Boudreau centered in Nova Scotia, Acadia, and other locations in the Maritimes.

NOTE: Au cours des prochaines semaines et mois, nous ajouterons une vaste collection de recherches compilées par Chris Boudreau centrée sur la Nouvelle-Écosse, de l'Acadie et d'autres endroits dans les Maritimes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Literature

The following section offers published work from various authors, all available on the internet. **Note:  Finding these works on our site does not mean that the CFMPC agrees with all the authors. This list encourages awareness and awakening to our history. Unfortunately, not all resources are available in English and French. 

  1. The indefensible in-betweenness or the spatio-legal arbitrariness of the Métis fact in Quebec (Étienne Rivard, 2017)  The indefensible in-betweenness

Littérature

La section suivante offre des travaux publiés par divers auteurs, tous disponibles sur Internet. **Note: Le fait de trouver ces travaux sur notre site ne signifie pas que la CPPMC est en accrod avec les auteurs. Cette liste encourage la prise de conscience et l'eveil a notre histoire. 

  1. La judiciarisation de l'identité métisse ou l'éveil des Métis au Québec. Le cas de la Communauté Métisse du Domaine du Roi et de la Seigneurie de Mingan. (Thèse, Anne Pelta, Universite de Laval. 2015)  Judiciarisation de l'identité métisse
  2. L’indéfendable entre-deux ou l’arbitraire spatiolégal du fait métis au Québec (Étienne Rivard, 2017)  L’indéfendable entre-deux
  3. La reformulation culturelle et identitaire des Métis de
    Colombie-Britannique. (Joanna Seraphim, 2009)  La reformulation culturelle
  4. “Le peuplement permanent de la Basse-Côte-Nord du Saint-Laurent : 1820-1900.” (Paul Charest, Université Laval, 1970)  Peuplement_Basse_cote_nord
  5. "Le Peuple qui s'appartient": Reconnaissance de l'identité Métisse au Canada. (Comité sénatorial permanent des peuples autochtones, 2013)  Reconnaissance des Métis comme un des peuplesReconnaissance des Métis comme un des peuplesLa Mouvance métisse au Québec : vouloir être ou ne pas être Métis. (Simon Villeneuve, Mémoire, 2014)  CFMPC-CPPMC_Chart Eng & Fr_2017La Mouvance métisse au Québec

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~